Relations et grossesse

Points clés

  • Il est courant que votre relation avec votre partenaire au cours de la grossesse présente des tensions.
  • Une communication ouverte sur vos sentiments et vos attentes est essentielle pour nourrir votre relation pendant la grossesse.
  • Des préparatifs peuvent vous aider à gérer l’impact de la grossesse et de la parentalité précoce sur votre relation.

Sentiments des femmes enceintes et relations

Lorsque vous êtes enceinte, les hormones supplémentaires dans votre corps peuvent causer beaucoup de hauts et de bas émotionnels. Vous vous ajustez également à un changement majeur dans votre vie. Il n’est donc pas surprenant que vous et votre partenaire ressentiez des émotions. Il y a aussi des changements physiques qui affectent votre bien-être et ce que vous ressentez pour votre corps.

Si vous êtes une mère enceinte, vous pourriez ressentir:

  • plus vulnérable et fatigué que d’habitude et ayant besoin d’un soutien supplémentaire
  • plus intéressé et impliqué dans la grossesse que votre partenaire
  • moins ou plus intéressé par le sexe que par le passé.

Vous découvrirez peut-être que votre partenaire ne ressent pas la connexion avec le bébé à naître aussi fortement que vous. Si cela vous préoccupe, il peut être utile de savoir que cela change souvent en cours de grossesse. Au fur et à mesure que votre bébé se fait sentir comme par exemple avec des coups de pied, des mouvements et un ventre qui grossi et votre partenaire se sentira probablement plus connecté aussi.

Si vous et votre partenaire ressentez différemment la grossesse, cela peut affecter votre relation. Mais il est probable que vos sentiments deviendront plus semblables à mesure que vous traverserez ensemble les différentes étapes de la grossesse.

Expériences de grossesse qui peuvent affecter les relations

Vous et votre partenaire pourriez être vraiment excités par la naissance de votre bébé. Mais il est courant pour vous de subir certaines  tensions dans votre relation en raison des changements que la grossesse apporte.

Voici quelques facteurs qui affectent souvent les relations des couples enceintes:

  • Le changement d’orientation visant à inclure une autre personne dans votre relation pourrait créer une certaine tension entre vous.
  • Vous ou votre partenaire pourriez craindre d’avoir un enfant, par exemple, vous pourriez vous inquiéter du moment de la grossesse, de ses effets sur votre carrière ou de la perte de votre indépendance.
  • Vous ou votre partenaire pourriez vous demander comment vous allez gérer votre budget une fois le bébé né.
  • L’un de vous voudra peut-être plus ou moins de sexe que l’autre.
  • Vos sentiments pour vous-même et votre forme changeante pourraient vous affecter, ainsi que votre partenaire.

Ces sentiments et expériences sont nouveaux pour vous deux. Il est donc normal que vous vous sentiez parfois confus et incertain vis-a-vis de votre partenaire. Si vous pouvez  parler ensemble ouvertement de ce que vous ressentez du bon et du mauvais ainsi que de vos attentes, cela peut vous aider à dissiper les malentendus, et à renforcer votre relation, pour éviter les déceptions. Apprenez à gérer les conflits ensembles ce qui renforcera votre couple ainsi que votre autorité en tant que parents.

La grossesse est un moment où la violence familiale peut commencer. Si la violence familiale existe déjà dans une relation, elle s’aggrave parfois pendant la grossesse. Si vous êtes victime de violence dans votre relation, parlez-en à votre sage-femme ou à votre médecin ou appelez une assistance téléphonique. Elle pourra vous aider, ainsi que votre famille, à rester en sécurité.

Conseils de communication inter-parental

La grossesse est un moment propice pour entretenir des relations, en raison des changements émotionnels et physiques que vous traversez tous les deux et des nouveaux rôles auxquels vous pensez.

La communication est un moyen important et excellent pour entretenir des relations saines pendant la grossesse:

  • Parlez-vous de ce que vous ressentez à propos de votre grossesse et de ce qui vous attend – les points positifs et négatifs. Essayez de parler de manière à expliquer votre point de vue plutôt que de blâmer votre partenaire.
  • Parlez de vos espoirs et de vos rêves pour votre famille et des points de vues et traditions qui sont importants pour vous deux.
  • Parlez de vos styles parentaux individuels. Si vos styles s’avèrent différents, vous devrez peut-être travailler à la résolution des problèmes avec négociation et peut-être même des compromis.
  • Soyez ouvert et honnête à propos de vos besoins sexuels pour éviter les malentendus.
  • Écoutez-vous pendant que vous parlez. Une bonne écoute consiste à laisser votre partenaire finir de s’expliquer avant de parler. Il peut également être utile de vérifier que vous comprenez ce que dit votre partenaire en résumant ce qu’il a dit.

Communiquer avec votre partenaire est une compétence qui prend du temps, de la patience et de la pratique. Si vous rencontrez beaucoup de difficultés ou de disputes pendant votre grossesse, un conseiller en relations peut vous aider. Mais si votre partenaire ne veut pas aller voir un conseiller, cela vaut toujours la peine de demander de l’aide, même si c’est par vous-même.

Conseils pratiques pour gérer les changements de relation

Des préparatifs peuvent vous aider à gérer l’impact de la grossesse et de la nouvelle parentalité sur votre relation. Voici quelques idées:

  • Aller aux cours prénatals ensemble. Certains hôpitaux, centres de naissance et praticiens privés organisent également des classes spéciales pour les pères, les partenaires et même les grands-parents.
  • Pensez à demander de l’aide pour gérer votre argent si vous vous inquiétez du coût d’avoir un bébé.
  • Parlez de détails pratiques tels que la façon dont vous allez gagner du temps pour vous et votre partenaire et comment vous allez partager les tâches ménagères maintenant et après la naissance du bébé.
  • Acceptez ou demandez une aide pratique et un soutien émotionnel pendant la grossesse et après la naissance de votre bébé. Par exemple, si votre famille et vos amis proposent de faire l’épicerie ou de vous apporter un repas, c’est acceptable de dire « Oui »..

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *